Apple ne veut pas de "produits pourris"

  • A
  • A
Apple ne veut pas de "produits pourris"
Tim Cook, président d'Apple, est revenu sur l'actualité de la marque à la pomme.@ REUTERS
Partagez sur :

En marge d'une conférence, Tim Cook est revenu sur l'avenir de la marque à la pomme.

Nombreuses critiques. Tim Cook a répondu à de nombreuses questions en marge d'une conférence organisée par Goldman Sachs. Le patron d'Apple, qui a pris la succession de Steve Jobs en août 2011, est revenu sur les nombreuses critiques adressées au fabricant de l'iPhone et de l'iPad : l'absence d'innovation, les derniers chiffres de vente des produits "pommés" ou encore les rumeurs d'un iPhone "cheap".

"Pas de formule pour l'innovation". Ces derniers temps, de nombreux spécialistes ont reproché à Apple son manque d'innovation dans ses produits. Pour Tim Cook, "il n'y a pas de formule pour l'innovation. […] Apple a des compétences en logiciel, en matériel et en services, une capacité incroyable à innover dans les trois [domaines] à la fois, et à créer des choses véritablement magiques". Pour le PDG américain, les exigences des utilisateurs ont évolué : "Le modèle de l'industrie du PC, ce modèle qui a servi à bâtir cette industrie où chaque entreprise avait sa spécialité, ne fonctionne plus pour les clients d'aujourd'hui. Les consommateurs veulent une expérience élégante". Et lorsqu'on interroge Tim Cook sur les "limites" naturelles auxquelles est confronté Apple, il balaye le terme d'un revers de main : "Le terme de 'limites' n'appartient pas au vocabulaire d'Apple".

La concurrence égratignée. Alors que le secteur de la téléphonie mobile est actuellement en proie à une course aux caractéristiques techniques, Tim Cook n'hésite pas à pointer du doigt ses adversaires : "Si l'on considère la question des écrans, certaines personnes se concentrent sur la taille. […] Certaines personnes utilisent des écrans dont la saturation des couleurs est horrible. L'écran Retina est deux fois plus lumineux qu'un écran OLED". Pour rappel, le concurrent principal de l'iPhone, le Samsung Galaxy S3, est équipé d'un écran AMOLED (issu de la technologie OLED). HP aussi en prend pour son grade : le premier fabricant mondial de PC a vendu 15 millions d'ordinateurs en 2012, contre 23 millions d'iPad écoulés sur la même période.

Un iPhone moins cher ? C'est la rumeur la plus insistante de ce début d'année. Pour conquérir les marchés émergents, la marque à la pomme pourrait lancer un produit moins cher, aux composants moins coûteux. Avant d'insister sur la volonté d'Apple de faire en priorité d''excellents produits", Tim Cook n'a pas totalement réfuté l'hypothèse d'un iPhone entrée de gamme : "Nous faisons en sorte de rendre les choses plus abordables." Et de prendre l'exemple de l'iPod : "Au lieu de nous demander comment nous pouvions rendre l'iPod plus abordable en le faisant plus cheap nous nous sommes demandé comment faire un très bon produit, et on y est arrivés. C'est la même chose, mais sous une forme différente". En somme, c'est peut-être un modèle totalement différent d'iPhone, moins cher, qui pourrait faire son apparition prochainement. Une chose est sûre : Apple ne fera jamais de "produits pourris", promet Tim Cook.

À LIRE AUSSI : Apple : une photo pour déverrouiller l'iPhone