Apple : les ventes d'iPad ne s'arrangent pas

  • A
  • A
Apple : les ventes d'iPad ne s'arrangent pas
Partagez sur :

RÉSULTATS - Si la marque américaine a présenté des bénéfices en hausse, elle subit un marché des tablettes qui s'essouffle.

Apple va bien, n’en déplaise à la concurrence. La marque américaine a présenté lundi ses résultats du dernier trimestre 2014. Bilan : elle affiche un chiffre d’affaires ainsi qu’un bénéfice en hausse. Mais tout n’est pas rose chez Apple : si les iPhone et Mac se vendent bien, l’iPad semble payer un marché qui faiblit.

>> LIRE AUSSI - Apple veut court-circuiter les opérateurs mobiles

30 milliards d’euros de bénéfice. Apple est une entreprise rentable, en attestent ses derniers chiffres officiels : 32,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 30,8 milliards de bénéfices, soit une hausse de 13% à 6,6 milliards d’euros sur le seul quatrième trimestre. Après des résultats légèrement en dessous des prévisions en 2012 et 2013, les analystes financiers ont été agréablement surpris par ces résultats trimestriels, au-dessus de leurs attentes.

>> LIRE AUSSI - Les smartphones géants vont-ils avoir la peau des tablettes ?

L’iPhone cartonne et l’iPhone 6 n’en est qu’à ses débuts. Commercialisé le 19 septembre, l’iPhone 6 a contribué aux bons résultats d’Apple sur son dernier trimestre : l’entreprise dirigée par Tim Cook a écoulé 39,3 millions de smartphones, tous modèles confondus, sur cette période. Une progression de 16% sur l’année passée qui devrait continuer d’ici les fêtes de fin d’année : les deux derniers modèles s’étant vendus à 10 millions d’exemplaires sur les seuls trois premiers jours de commercialisation. Même les Mac, les ordinateurs maison d’Apple, se portent bien, puisque leurs ventes sont en hausse de 21% sur cette période.

>> LIRE AUSSI - Pad Air 2 : cinq nouveautés passées au crible

L’iPad subit un marché en perte de vitesse. C’est le point noir des derniers résultats d’Apple : ses tablettes se vendent moins bien. 12,3 millions d’exemplaires ont été écoulés sur le dernier trimestre, soit une baisse de 7% par rapport au trimestre précédent et de 13% par rapport à la même période l’an passé. Une situation en partie due à un marché des tablettes qui s’essouffle (6,5% de hausse d’après le cabinet IDC alors que le chiffre de 12,5% était avancé en début d’année) mais qui peut également s’expliquer par les parts de marché grandissantes de la concurrence (Android notamment) et des smartphones géants. Mais rien d’inquiétant pour Tim Cook, patron d’Apple : “Si les gens veulent acheter des Mac plutôt que des iPad, ça me convient très bien”, a-t-il ironisé lundi soir lors d’un point presse. Le successeur de Steve Jobs mise notamment sur les clients professionnels pour relancer ses ventes d’iPad, notamment ses derniers modèles iPad Air 2 et iPad mini 3.