Amende record pour SFR et Orange

  • A
  • A
Amende record pour SFR et Orange
Partagez sur :

3’ CHRONO - Les deux opérateurs ont été condamnés jeudi par l’Autorité de la concurrence.

Ce qu’on leur reproche. Orange et SFR ont été condamnés jeudi, par l’Autorité de la concurrence, à des amendes respectives de 117,5 et 65,7 millions d’euros. Il leur est reproché des pratiques anticoncurrentielles sur le marché de la téléphonie mobile. Les forfaits “illimités”, qui privilégiaient les appels vers les interlocuteurs du même réseau, sont notamment pointés du doigt.

Bouygues grand vainqueur... C’est le troisième opérateur qui est à l’origine de cette décision, après le dépôt d’une plainte en 2006 (à l’époque, Free Mobile n’existait pas). Bouygues Telecom reprochait à ses deux concurrents l’utilisation du terme illimité, alors que les appels n’étaient réellement illimités que sur leurs réseaux respectifs. À l’époque, l’opérateur du groupe Bouygues n’était pas en mesure de répliquer à de telles offres.

...mais une amende versée à l’État. Les 183 millions d’euros “reviendront à l’État”, d’après Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence. Pour le moment, le détail de l’utilisation de cette somme n’a pas été communiqué.

“Nous allons demander réparation”. Joint par Europe1.fr, Bouygues Telecom s’est “réjoui” de cette décision. “Les offres des deux opérateurs ont affaibli Bouygues Telecompendant des années. Elles nous ont empêchés d’animer et de développer le marché comme nous aurions pu le faire. L’Autorité de la Concurrence a estimé que ça avait réduit la fluidité du marché, c’est une bonne chose. Nous allons demander réparation du préjudice, nous sommes en train d’étudier le texte”, a affirmé un porte-parole de l’opérateur.

SFR et Orange font appel. SFR a déposé un recours contre les 65 millions d'euros d'amende, annonçant “prendre acte de la décision rendue ce jour, et rappelle que cette affaire concerne des faits datant de plus de sept ans.”, a indiqué un porte-parole de l’opérateur appartenant au groupe Vivendi. Orange a également annoncé faire appel contre les 117,5 millions d’euros qui lui sont demandés.

À lire aussi : Bouygues Telecom réclame 100 millions à Free