Viols sur mineure : d'autres pompiers impliqués ?

  • A
  • A
Viols sur mineure : d'autres pompiers impliqués ?
L'enquête sur le viol d'une mineure de moins de 15 ans, commis entre 2008 et 2010, a été élargie à une dizaine de pompiers.@ Maxppp
Partagez sur :

L'enquête ouverte en 2011 sur le viol d'une ado par des pompiers de Paris a été élargie.

D'autres pompiers sont-ils concernés par l'enquête sur le viol d'une adolescente de 13 ans en région parisienne ? C'est du moins ce qu'assure l'avocat de la jeune fille, Me Costantino. Selon lui, l'enquête sur le viol d'une mineure de moins de 15 ans, commis entre 2008 et 2010, a été élargie à une dizaine de pompiers. En mars 2011, trois pompiers, un pompier de Paris et deux volontaires, avaient été mis en examen dans le cadre de cette enquête pour "viol en réunion" instruite par le parquet de Versailles.

"Le parquet de Versailles a étendu le champ de l'instruction, contre X, sur tous les faits de viols, agressions sexuelles et corruption de mineur commis avant les 15 ans de la jeune fille. Cela vise possiblement la moitié des faits que ma cliente a dénoncés, soit une petite dizaine de pompiers de Paris de différentes casernes en région parisienne", a déclaré Me Costantino. Aujourd’hui, 17 pompiers de Paris se retrouvent donc dans le collimateur de la justice.

Une ado "incapable de dire non"

Le premier SOS de la jeune fille intervient en 2010. Après une tentative de suicide, l'adolescente avoue à ses parents avoir eu des rapports sexuels avec des pompiers auxquels "elle était incapable de dire non". Une plainte est alors déposée.

Les enquêteurs découvrent ensuite le calvaire de deux ans subit par la collégienne. Les faits débutent en 2008, la victime présumée est alors âgée de treize ans. Après une crise d'angoisse au collège, elle est transportée dans un fourgon de pompier direction l'hôpital. Là, elle sympathise avec l'un des pompiers de la caserne de Bourg-la-Reine, dans les Hauts-de-Seine. Les deux individus correspondent par la suite sur Facebook, rapporte Le Parisien.

Les pompiers reconnaissent les relations sexuelles

Jusqu'au jour où le soldat du feu, âgé de 20 ans, emmène la jeune fille chez lui. Malgré l'âge de l'adolescente les deux individus ont eu une relation sexuelle, qui sera suivie de nombreuses autres. Le pompier transmet à ses collègues le profil Facebook de la jeune fille et leur propose d'avoir des relations sexuelles avec elle. Le cauchemar dure jusqu'en 2010. Cette dernière sombre alors dans l'angoisse et la dépression.

Selon Me Costantino, la victime a dénoncé "une série de faits qui peuvent concerner une vingtaine de pompiers de Paris et de la petite couronne parisienne". Lors de leur audition en 2011, les pompiers ont reconnu les relations sexuelles mais assurent que la collégienne était consentante. Quoi qu'il en soit, la loi interdit toute relation sexuelle entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans.