Var : un feu de forêt parcourt 460 hectares près de Hyères

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le feu s'est déclaré vers 22 heures samedi à Hyères et s'est propagé jusqu'à la ville voisine de La Londes-les-Maures. Dimanche soir, le feu était maîtrisé et a brûlé 460 hectares de végétation.

Quelque 460 hectares de forêt ont brûlé depuis la nuit dernière après le déclenchement d'un violent incendie à Hyères, dans le Var, qui a notamment entraîné l'évacuation d'un camping. Le feu ne progressait plus à midi, et n'a été maîtrisé que dans la soirée dimanche. "Le feu est en passe d'être fixé", a indiqué Françoise Dumont, la présidente du Service départemental d'incendie et de secours. "Il faut rester très vigilant", avait-t-elle toutefois ajouté, car "le vent se lève" et un avion "gros porteur va passer pour cracher du retardant en lisière de l'incendie de manière à le délimiter". 

460 hectares brûlés. Cet incendie s'est déclaré samedi vers 22h, chemin des Maures à Hyères, et a atteint la ville voisine de La Londe-les-Maures, a précisé la préfecture du Var. Au total, le sinistre a brûlé 460 hectares depuis samedi soir. "C'était principalement de la forêt, également des vignes", avait précisé le préfet du Var, Jean-Luc Videlaine, interrogé par Europe 1.

Des maisons endommagées. Une cinquantaine d'habitants de Hyères et 115 résidents d'un camping ont été évacués dans la nuit de samedi à dimanche. Accueillis dans une salle municipale de La Londe-les-Maures, ils ont tous pu réintégrer leur lieu de résidence dimanche matin, selon la préfecture. À La Londe, deux habitations ont été détruites et deux autres endommagées, a indiqué la préfecture. Trois véhicules légers et une tractopelle ont également été détruits. 

maison

©BERTRAND LANGLOIS / AFP

300 pompiers mobilisés. Environ 300 pompiers ont lutté toute la journée dimanche contre le sinistre, épaulés par 77 engins, et étaient toujours sur place dimanche soir. Les moyens de lutte aérienne, principalement des Canadair, ont effectué des rotations dès le lever du jour. Trois sapeurs pompiers ont été légèrement blessés lors de leur intervention.

Origine sans doute criminelle. Le maire de La Londe, François de Canson, a sous-entendu que l'incendie était sans doute d'origine criminelle. Le parquet de Toulon a ouvert une enquête. "Les pompiers y voient une origine humaine", a précisé dans la soirée le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal. "Nous prenons très au sérieux la piste humaine et peut-être criminelle", a dit le procureur précisant qu'en l'état les relevés d'indices restaient difficile.