Val-de-Marne : fin de cavale pour un détenu évadé à son arrivée aux urgences

  • A
  • A
Val-de-Marne : fin de cavale pour un détenu évadé à son arrivée aux urgences
@ AFP
Partagez sur :

Un jeune détenu de Fresnes, qui s'était évadé il y a un mois à son arrivée au CHU du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), a été interpellé à Marseille.

Un jeune détenu de Fresnes, qui s'était évadé il y a un mois à son arrivée au CHU du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, a été interpellé à Marseille, selon l'AFP, qui confirme une information du site TF1.fr.

Deux autres suspects arrêtés. Deux autres suspects, "soupçonnés de l'avoir aidé à s'échapper", ont également été arrêtés et placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire marseillaise, a précisé une source policière. Le prisonnier, "un jeune majeur", purgeait deux peines de 3 et 6 mois pour "vols aggravés". Il faisait également l'objet d'une détention provisoire pour "tentative de meurtre", avait indiqué le parquet de Créteil.

Le rappel des faits. Transféré à Fresnes pour bénéficier de soins psychiatriques, il s'était "auto-mutilé" et, après examen médical, une extraction pour le conduire aux urgences avait été jugée nécessaire le 11 septembre, selon le directeur de la prison, Stéphane Scotto. Alors qu'ils s'apprêtaient à descendre le détenu du véhicule, trois surveillants pénitentiaire avaient été pris à partie par deux agresseurs, l'un armé, l'autre muni d'une bombe lacrymogène.

Profitant des émanations de gaz, le détenu était alors parvenu à prendre la fuite à pied avec ses deux complices. Un agent pénitentiaire avait été légèrement blessé à la cheville, un autre avait été la cible d'un tir mais n'avait pas été touché. Le jeune homme avait déjà tenté de s'évader lors d'un examen à l'unité hospitalière de Villejuif en essayant d'escalader un mur, avait précisé Stéphane Scotto.