Une "mutinerie" à la prison de Saint-Maur

  • A
  • A
Une "mutinerie" à la prison de Saint-Maur
@ MAXPPP
Partagez sur :

FAITS DIVERS - Des détenus ont déclenché une "mutinerie" vendredi matin dans la maison centrale de Saint-Maur, avant de se rendre.

Une "mutinerie" a éclaté vendredi matin à la maison centrale de Saint-Maur, dans l'Indre, a appris Europe 1. L'administration pénitentiaire a parlé de "mouvement collectif" et a précisé à la mi-journée que l'incident est désormais terminé.

5 détenus en rébellion. Les cinq détenus en rébellion auraient protesté car ils réclamaient leur transfèrement. Selon le syndicat de personnel de surveillance Force Ouvrière (SNP-FO), ils auraient saccagé les lieux. Dans un communiqué, la Direction de l'administration pénitentiaire (DAP) a confirmé un "mouvement collectif" qui a débuté à 8h30, vendredi matin. Elle a précisé que des "équipes régionales d’intervention et de sécurité de Paris et Dijon ont été dépêchées sur place".

Les prisonniers se sont rendus. En milieu de journée, l'incident avait pris fin, selon un deuxième communiqué de la DAP : "Les cinq personnes détenues, qui refusaient de réintégrer leur cellule en demandant un transfert, se sont rendues aux équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) de l’administration pénitentiaire". 

La maison centrale de Saint-Maur a été mise en service en 1975. D'une capacité de 260 personnes, elle accueille actuellement 216 personnes détenues. L’établissement compte actuellement 275 personnels pénitentiaires, dont 245 personnels de surveillance.