Une mère retrouve les auteurs de l'agression de son fils, filmée sur Snapchat

  • A
  • A
Partagez sur :

Après l'agression filmée de son fils de 11 ans, une mère de famille de Pertuis a décidé de s'en prendre aux auteurs, pour dénoncer la violence scolaire.

Steven, 11 ans, rentre cet après-midi là du collège en compagnie de son ami Ryan quand trois personnes s'en prennent violemment à lui dans la rue, lui assénant plusieurs coups de pied. L'une des trois personnes filme la scène avec son smartphone et la publie dans la foulée sur le réseau social Snapchat. Idéal pour toucher une bonne partie des adolescents de Pertuis, dans les Bouches-du-Rhône, où l'agression se produit, comme le raconte mardi le quotidien La Provence.

"On s'en prend toujours aux plus faibles". Dans un premier temps, Steven garde le silence, mais sa mère Céline ne tarde pas à apprendre l'existence de l'agression dont son fils a été victime. Elle n'hésite pas et part à la recherche des trois auteurs, finalement retrouvés, qui la supplient de ne pas porter plainte. "Je l'ai tout de même fait. Mon fils est réservé, ce n'est pas une racaille. Mais on s'en prend toujours aux plus faibles. Il faut dénoncer de tels actes car c'est de la violence gratuite. Heureusement, depuis cette histoire, nous avons reçu des témoignages de soutien, notamment des élèves de son collège", raconte-t-elle à La Provence.

"Vie bousillée". Ces marques de soutien l'ont poussée à témoigner ouvertement de cette agression, pour mettre en lumière le fléau de la violence scolaire. "Je le fais pour lui mais aussi pour tous les enfants victimes de violence. Certains peuvent voir leur vie bousillée ! D'autres, plus fragiles, se suicider", explique-t-elle. "Le responsable des coups sera prochainement convoqué et entendu. En revanche, l'auteur de la vidéo ne risque rien car elle serait considérée comme simple témoin et non complice", précise le quotidien.