Un septuagénaire dépressif tue sa femme, avant de se suicider

  • A
  • A
Un septuagénaire dépressif tue sa femme, avant de se suicider
@ AFP
Partagez sur :

Les deux corps sans vie ont été découverts jeudi à la mi-journée, dans l'appartement du couple dans l'Allier.

Un septuagénaire dépressif a abattu son épouse d'un coup de fusil de chasse, avant de retourner l'arme contre lui, dans la nuit de mercredi à jeudi à Avermes près de Moulins, dans l'Allier, a indiqué le parquet. Les deux corps sans vie ont été découverts jeudi à la mi-journée, dans l'appartement du couple dans une petite cité HLM sans histoires, a précisé le procureur de Moulins, Pierre Gagnoud, confirmant une information de La Montagne.

Le geste ne semblait pas prémédité. C'est leur fils, inquiet de l'absence de ses parents à un déjeuner familial, qui a découvert le drame, a précisé le magistrat. Selon les premières constatations, le mari dépressif a tué son épouse d'un tir dans la tête, dans un geste "qui ne semblait pas prémédité". Il a ensuite retourné l'arme contre lui, dans une autre pièce.