Un randonneur se tue en faisant une chute de 150 m dans les Vosges

  • A
  • A
Un randonneur se tue en faisant une chute de 150 m dans les Vosges
Image d'illustration.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

L'homme, un septuagénaire, se trouvait sur un chemin qui n'était pas balisé lors qu'il a glissé.

Un septuagénaire a trouvé la mort vendredi en faisant une chute de 150 mètres au cours d'une randonnée dans les Vosges, une dizaine de jours après un accident similaire, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Chemin non balisé. L'accident s'est déroulé près du lac de Schiessrothried, à proximité de la commune de Metzeral (Haut-Rhin), a indiqué le Centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis), confirmant une information donnée par le site des Dernières Nouvelles d'Alsace. L'homme, qui venait de Mulhouse, se trouvait sur un chemin qui n'était pas balisé lorsqu'il a glissé. "Ce n'est pas un sentier de randonnée : on ne l'a pas balisé parce qu'il est assez dangereux, assez sauvage", a expliqué Gérard Heinrich, président du Club vosgien de la vallée de Munster, ajoutant que "dans le temps on l'appelait 'le sentier des partisans', cela veut tout dire !".

Fin juillet, une octogénaire était décédée à la suite d'une chute dans la même zone, près du Hohneck, l'un des sommets du massif des Vosges. "Ces zones peuvent paraître faciles d'accès, mais bordent des pentes herbeuses et quand on glisse, on prend vite de la vitesse", selon le Peloton de gendarmerie de montagne du Haut-Rhin.