Un policier blessé par des jets de pierres

  • A
  • A
Un policier blessé par des jets de pierres
@ Syndicat Unité Police SGP
Partagez sur :

Une voiture de police a été prise pour cible, dans la nuit de mardi à mercredi, à Genevilliers.

Un policier de Colombes a été blessé, vers 2 heures du matin mercredi, au niveau du carrefour des Courtilles, dans la cité des Luth, à Genevilliers, selon des informations recueillies par Europe 1. Une voiture de police a été la cible de projectiles de la part de plusieurs dizaines d’individus munis de pierres et de pavés.

Les trois policiers, membres du commissariat de Colombes, ont été pris à partie, alors qu'ils intervenaient sur un feu de véhicule. Au moment des faits, deux des trois policiers étaient partis en direction de l'incendie, le troisième, resté dans le véhicule, étant alors agressé par des individus. Ses deux collègues sont aussitôt revenus en renfort, mais ont eux aussi été victimes de jets de projectiles.

"Ils nous sont tombés dessus. On doit notre salut au fait d’être parti en courant.", explique à Europe 1 l’un des trois policiers. "Ils étaient là pour casser du flic. On a de la chance qu’aucun de nous y soit resté."

Un guet-apens ?

Le policier blessé dans le véhicule a été touché au visage et au bras. Il a été transporté à l'hôpital Beaujon à Clichy, puis transféré à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Il est ressorti mercredi matin.

Le syndicat Unité SGP Police a déploré cet incident, alertant une nouvelle fois le ministère de l’Intérieur sur cette montée de la violence envers des policiers. "Ces faits ne sont malheureusement pas rares mais se produisent en général, suite à une interpellation quelconque. Un scénario, toujours le même, se met en place : des feux de poubelles dans une impasse pour amener les fonctionnaires dans un guet-apens" indique le communiqué du syndicat.

L'enquête a été confiée à la brigade de sûreté urbaine de Gennevilliers.