Lien établi entre Coulibaly et l'agression d'un joggeur

  • A
  • A
Lien établi entre Coulibaly et l'agression d'un joggeur
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

TERRORISME - Il existe un lien entre une agression de joggeur qui a eu lieu mercredi soir et le preneur d'otages de la porte de Vincennes.

Le parquet de Paris a effectué une connexion entre Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher et l'agression d'un joggeur qui a eu lieu mercredi soir, à Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine. 

Blessé à la jambe et dans le dos. La police enquêtait depuis sur cette agression par balles. Le joggeur, âgé de 32 ans, avait été touché à la jambe et dans le dos par des tirs d'arme automatique, alors qu'il courait vers 20 heures 30 sur la Coulée verte. Il avait été hospitalisé, sans que ces jours ne soient menacés.

L'agresseur avait pris la fuite. Les enquêteurs n'avaient pas établi de liens avec la fusillade survenue jeudi matin à Montrouge et qui a tué une policière, dont Amédy Coulibaly s'est révélé être l'auteur.

Un "rapprochement" a été fait entre "les étuis percutés découverts à Fontenay-aux-Roses" et le pistolet Tokarev découvert dans le supermarché casher où Amedy Coulibaly a retenu de nombreuses personnes en otages avant d'être abattu vendredi par la police, précise le parquet qui s'est saisi de l'enquête sur l'agression du joggeur.

>> LIRE AUSSI - Attentats : une vidéo de revendication publiée