"Un homme complètement abattu"

  • A
  • A
"Un homme complètement abattu"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’avocat du père présumé des huit nourrissons retrouvés assure que son client tombe des nues.

"C’est un homme complètement abattu, prostré, en plein désarroi". Pierre-Jean Gribouva est catégorique. Son client, Pierre-Marie Cottrez, le père présumé des huit nouveaux-nés retrouvés morts mercredi à Villers-au-Tertre, dans le Nord, n’était pas au courant des grossesses de sa femme. "Il est comme nous tous, il découvre ce qui se passe. Comme ses enfants, comme les habitants de ce village, comme tout le monde. Il accuse le coup, il ne s’explique pas, il n’en est pas encore à ça. Il est encore sous le choc."

Ecoutez maître Gribouva :

"Ses enfants auraient pu voir"

Et pour expliquer que son client ne se soit jamais aperçu que sa femme était enceinte, l’avocat avance le nombre de personnes qui entourait le couple. "C’est pas des gens qui vivaient à deux en autarcie, dans leur maison. Cette dame travaillait, donc ses collègues auraient pu voir, ses voisins auraient pu voir, ses enfants auraient pu voir", énumère-t-il. "Eux ne sont pas mis en cause non plus. J’entends bien que le mari ait un lien privilégié avec sa femme, mais d’autres personnes auraient pu voir sir cela avait été visible. Personne n’a soupçonné qu’elle était enceinte, même lui."

"Union sacrée"

Loin de rejeter son épouse, Pierre-Marie Cottrez la soutien. "Il est abattu, mais il y a une union sacré au niveau de la famille", assure Pierre-Jean Gribouva. "Les enfants se soutiennent, le père soutient. Ils sont ensembles. Ils sont unis dans cette douleur et dans cette détresse".