Un détenu tente d'attaquer des surveillants puis se suicide

  • A
  • A
Un détenu tente d'attaquer des surveillants puis se suicide
Un surveillant dans les couloirs de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Le jeune homme a crié "Allah Akbar", un message également inscrit sur un mur de sa cellule.

Un détenu d'une vingtaine d'années incarcéré à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy s'est suicidé dans sa cellule samedi après avoir tenté d'attaquer des surveillants. L'homme, qui purgeait six mois de prison pour outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, trafic de stupéfiants et recel de vol, s'était complètement rasé la tête et la barbe et s'était enduit le corps d'huile, qu'il avait renversée en partie dans sa cellule, a indiqué une source policière, confirmant une information du Parisien.

Des surveillants qui tentaient de le faire sortir de sa cellule alors qu'il s'y opposait ont glissé sur le liquide. Le jeune homme a essayé de les attaquer avec un morceau de miroir en criant "Allah akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe).

Les renseignements ne le suivaient pas. Ces mêmes paroles ont été retrouvées tracées sur un mur de sa cellule "avec du sang ou des excréments", selon les premiers éléments de l'enquête confiée au commissariat de Plaisir. Le détenu n'avait cependant pas été repéré comme radicalisé par l'administration pénitentiaire et n'a "jamais été dans les radars des services de renseignement", a souligné la même source.

Le temps que les surveillants fassent appel à une équipe d'intervention spécialisée pour le déloger, le détenu s'était pendu dans sa cellule.