Haute-Savoie : des hommes armés attaquent un camion de pompiers

  • A
  • A
Haute-Savoie : des hommes armés attaquent un camion de pompiers
@ AFP
Partagez sur :

Un véhicule de secours des pompiers a été attaqué et incendié mercredi en Haute-Savoie par trois hommes armés qui ont pris la fuite. 

Un véhicule de secours des pompiers, qui transportait un homme lacéré au cutter vers l'hôpital d'Annecy, a été attaqué et incendié mercredi matin à Duingt (Haute-Savoie) par trois hommes armés. Ils ont pris la fuite.  

Les pompiers appelés pour un homme blessé. Les faits se sont déroulés dans la périphérie de ce petit village en bord du lac d'Annecy quand les pompiers ont été appelés pour porter secours à un jeune homme, "frappé à plusieurs reprises et souffrant de coupures", a précise à l'AFP le procureur de la République à Annecy, Eric Maillaud. 

"Une simulation d'accident". Sur le chemin de l'hôpital, "un véhicule dépasse alors celui des pompiers, simule un accident pour contraindre les pompiers à s'arrêter. Ces derniers sortent et c'est à ce moment que la scène de violence démarre", ajoute le magistrat.

"Un ou plusieurs coups de feu". Les pompiers font alors face "à deux ou trois agresseurs" selon un témoin de la scène, qui aurait vu "au moins une arme" et entendu "un ou plusieurs coups de feu" tirés en direction des pompiers et de leur véhicule, a poursuivi le procureur, très prudent. Le camion de pompiers a alors pris feu avec le blessé à l'intérieur. 

Des chauffeurs routiers viennent en aide. Le blessé a aussitôt été extrait du véhicule par des chauffeurs de camions, qui passaient par là et qui se sont arrêtés "pour prêter secours à tout le monde y compris aux pompiers". Les malfaiteurs sont alors remontés dans leur véhicule et ont pris la fuite. Le véhicule des pompiers a ensuite explosé, vraisemblablement "à cause de bonbonnes d'oxygène ou de gaz" à bord, selon Eric Maillaud.

Un pompier légèrement blessé. Un pompier a été légèrement blessé "mais dans des circonstances restant à être déterminées", a encore indiqué le procureur qui n'a avancé aucun scénario précis. Le jeune homme blessé est en train d'être soigné à l'hôpital. La gendarmerie a activé un plan de recherche pour retrouver les trois agresseurs.       

Bernard Cazeneuve condamne fermement. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a publié un communiqué dans lequel il "condamne avec la plus grande fermeté" cette agression. Selon le ministre, "les sapeurs-pompiers, très choqués, n'ont pas été blessés" et bénéficient à l'heure actuelle d'un soutien psychologique.