Un cambrioleur arrêté grâce à ses empreintes d’oreilles

  • A
  • A
Un cambrioleur arrêté grâce à ses empreintes d’oreilles
Sans le savoir, l’homme a laissé contre les portes la forme de son pavillon d’oreille.@ YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Partagez sur :

Dans les environs de Lyon, un cambrioleur aurait pu échapper encore plusieurs années à la police, s'il n'avait pris l'habitude d'écouter aux portes. 

Les murs ont des oreilles... et les portes aussi. Un homme d’une cinquantaine d’années a été arrêté dans l’agglomération lyonnaise après avoir commis au moins 24 cambriolages. Il a été confondu grâce à ses empreintes d’oreilles.

Ecouter aux portes. L’individu s’introduisait dans les immeubles qu’il visait, se faisant parfois passer pour un serrurier, et écoutait à la porte des appartements qu’il s’apprêtait à cambrioler, relate Metronews. Sans le savoir, l’homme a laissé derrière lui la forme de son pavillon d’oreille, c’est à dire la partie externe de l’oreille, unique pour chaque être humain.

Relâché une première fois. Arrêté une première fois en 2015 par les policiers de la sûreté départementale après un flagrant délit, il avait finalement été relâché, ses empreintes digitales et génétiques n’étant pas répertoriées. Interpellé une nouvelle fois en janvier 2016, alors qu’il revend des biens issus de ses larcins, ses empreintes d’oreilles sont cette fois prélevées. Comparées à celles retrouvées sur les scènes de cambriolage, elles ont finalement conduite à son interpellation fin mars. L’homme était également recherché en région parisienne pour des faits similaires.