Turbulences sur la "Palestine" lors d'un vol d'Iberia vers Israël

  • A
  • A
Turbulences sur la "Palestine" lors d'un vol d'Iberia vers Israël
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Des passagers israéliens qui volaient à bord d'un avion d'Iberia ont accusé le pilote d'avoir dit à l'approche de Tel-Aviv "Bienvenue en Palestine".

Des passagers israéliens qui volaient à bord d'un avion d'Iberia ont accusé le pilote d'avoir dit à l'approche de Tel-Aviv "Bienvenue en Palestine" mais la compagnie espagnole dément, évoquant une "erreur de traduction".

Un malentendu parti d'une erreur de traduction. "Ma famille et moi avons été terriblement offensés", a affirmé un passager qui a écrit une lettre de protestation à Iberia, ont rapporté les médias israéliens. Le quotidien israélien Yedioth Aharonoth a affirmé que le pilote avait dû s'enfermer dans le cockpit pour se protéger de passagers en colère. Dans un premier temps, Iberia a présenté des excuses, mais après vérification, la compagnie a évoqué une "erreur de traduction" de la part des passagers comprenant les deux langues.

Similitude des mots "destino" et "Palestina". "La compagnie et l'équipage regrettent le malentenu qui a pu être causé par la similitude des mots espagnols comme ++destino++ (destination) et ++Palestina++", poursuit Iberia. Les médias israéliens ont précisé que dans son annonce en anglais le pilote n'avait mentionné que Tel-Aviv.
Israël ne reconnaît pas d'Etat indépendant pour les Palestiniens.

En 2012, la Palestine a obtenu un statut "d'Etat observateur non membre de l'ONU". En septembre, les Palestiniens ont été autorisés à hisser leur drapeau au siège de l'ONU à New York.