Trois hommes mis en examen pour le saccage d'une salle de prière musulmane à Ajaccio en décembre

  • A
  • A
Trois hommes mis en examen pour le saccage d'une salle de prière musulmane à Ajaccio en décembre
Le 30 avril, une autre petite salle de prière a été incendiée dans le quartier de Mezzavia à Ajaccio. @ @ YANNICK GRAZIANI / AFP
Partagez sur :

Trois hommes ont été mis en examen dans l'enquête sur le saccage d'une salle de prière musulmane à Ajaccio en décembre.

Près de six mois après les faits, l'enquête sur le saccage d'une salle de prière musulmane à Ajaccio, en Corse, avance. Trois hommes viennent d'être mis en examen dans le cadre de l'enquête. Ils devront répondre de dégradation en réunion d'un édifice affecté à un culte. Deux autres hommes interpellés également mardi à Ajaccio, dans le cadre de cette enquête, ont été remis en liberté sans charge retenue contre eux.

Des représailles. La salle de prière située dans le quartier Saint-Jean et inoccupée lors des faits, le 26 décembre, avait subi des dégradations et un Coran avait été brûlé. Ces incidents s'étaient déroulés le lendemain de l'agression de sapeurs- pompiers tombés dans un guet-apens dans le quartier voisin des Jardins de l'Empereur.

Le 30 avril, une autre petite salle de prière a été incendiée dans le quartier de Mezzavia à Ajaccio, sans faire de victime. Cette action n'a pas été revendiquée et l'enquête s'oriente autant sur un acte anti-musulman que sur une piste crapuleuse.