Toulouse : un arsenal et plus de 5.000 munitions découverts chez un pilote de ligne

  • A
  • A
Toulouse : un arsenal et plus de 5.000 munitions découverts chez un pilote de ligne
Une section du RAID a dû intervenir pour déloger le forcené, jeudi.@ Valery HACHE / AFP
Partagez sur :

Après avoir délogé un homme qui s'était retranché chez lui, les policiers ont découvert des fusils à pompe, des armes de poing et des milliers de cartouches.

Des fusils à pompe, un pistolet-mitrailleur et plus de 5.000 cartouches ont été retrouvés à Toulouse chez un pilote de ligne délogé par le Raid mercredi, raconte La Dépêche

Une dispute qui se transforme en incendie. Ce père de famille de 56 ans, amateur de tir sportif, s'est violemment disputé avec sa concubine mardi soir. Effrayée, la femme s'est réfugiée dans une pièce de la maison pour prévenir la police. L'homme, furieux, a alors cassé plusieurs meubles et entrepris de brûler des documents dans la cheminée, ce qui a déclenché un incendie. Les sapeurs-pompiers et la police sont alors intervenus. Très agité, l'homme a été conduit à l'hôpital pour une consultation psychiatrique mais il s'est enfui et il est retourné chez lui.

Un équipage de la BAC est intervenu et a mis la concubine et les enfants du pilote de ligne en sécurité. L'antenne locale du Raid est arrivée rapidement sur place et les négociations ont commencé. Au bout de trois heures, l'homme a fini par se rendre. Il a été placé en garde à vue où il se trouvait toujours jeudi soir.

Un véritable arsenal. En inspectant la maison, les policiers ont découvert un véritable arsenal : trois fusils à pompe, un fusil d'assaut, un pistolet-mitrailleur, une Winchester, entre 5.000 et 6.000 cartouches, une grenade mais aussi plusieurs armes de poing. "S'il avait voulu tenir un siège, il aurait pu faire des dégâts", a reconnu une source proche de l'enquête auprès de La Dépêche

À titre conservatoire et bien qu'il s'agisse d'une affaire privée, le pilote, qui devait effectuer un vol vers Tokyo dans la semaine, "est suspendu de toute activité de vol", a indiqué son employeur.