Toulouse : remerciée par son entreprise à cause de son prénom

  • A
  • A
Partagez sur :

Une Toulousaine de 27 ans a été remerciée par son entreprise car son prénom faisait doublon avec une de ses collègues à un poste similaire.

Elle s'appelle Marion, et cela lui a été préjudiciable. Une Toulousaine de 27 ans a été remerciée de son entreprise, où elle était en formation, au motif qu'il y avait déjà une Marion dans la société à un poste similaire, rapporte La Dépêche du Midi mercredi. 

Se trouver un pseudo. L'employeur a d'abord exigé de Marion qu'elle se trouve un pseudonyme pour son adresse mail professionnelle, "Marie", afin de ne pas créer la confusion chez les clients de cette PME. Ce qui est une "pratique courante dans le secteur commercial", précise l'employeur. Marion proteste, estimant que son nom de famille était bien suffisant pour se distinguer de l'autre Marion.

"Problème d'identité au sein de la société". Sauf que l'employeur n'est pas du même avis et met fin à son contrat de formation. Selon lui, le prénom n'est pas le seul motif de rupture de contrat, mais pour justifier que la formation n'a pas donné lieu à un recrutement, il donne comme motif : "Problème d'identité au sein de la société. Deux mêmes prénoms non voulus par la direction", est-il écrit noir sur blanc. Marion, qui était en formation préalable à l'embauche qui devait déboucher sur un CDI, doit désormais trouver un autre travail.