Thalys : une vidéo montre les passagers maîtrisant le tireur présumé

  • A
  • A
Partagez sur :

Des images amateures montrent le suspect au sol, pieds et poings liés, après l'intervention héroïque de passagers pour le maîtriser.

>> Attention, des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

C'est grâce à leur courageuse intervention, saluée notamment par Bernard Cazeneuve et Barack Obama, qu'un carnage a pu être évité, vendredi soir, dans le Thalys bondé Amsterdam-Paris. Ce soir-là, comme en témoigne cette vidéo amateure, des passagers - trois Américains et un Britannique - se sont comportés en héros pour maîtriser le forcené, lourdement armé, qui a tiré plusieurs coups de feu à l'intérieur du train. Un Français avait tenté auparavant de ceinturer le tireur présumé, mais sans succès. Deux voyageurs ont été gravement blessés lors de l'attaque : un Franco-Américain par une balle perdue au niveau du thorax ; l'autre, un militaire américain, par arme blanche, en tentant d'intercepter le terroriste présumé. 

Torse nu, ligoté, face contre terre. Cette vidéo diffusée par CNN a été filmée par Anthony Sadler, l'un des Américains ayant neutralisé le suspect. Sur les images, on voit le tireur présumé torse nu, plaqué au sol, pieds et poings liés. Sur l'un des sièges du train, on peut apercevoir la kalachnikov dont était armé le suspect, qui pourrait être Ayoub El Khazzani, un Marocain de 26 ans ayant vécu en Espagne, en France et en Belgique. L'homme possédait un arsenal complet puisqu'il était aussi en possession d'un pistolet automatique, de neuf chargeurs et d'un cutter. D'après les témoignages, et même si ces images ne le montrent pas entièrement, les passagers auraient immobilisé le suspect en le frappant jusqu'à ce qu'il perde connaissance, avant de le ligoter.

Les héros du Thalys. Dans ce court extrait, on entend aussi un homme s'inquiéter en français pour un blessé, saignant au niveau de la nuque. Il s'agit de Spencer Stone, un membre de l'U.S. Air Force qui a été blessé à coups de cutter, en se ruant sur l’homme armé. Le jeune homme, se trouvait en compagnie de deux amis d'enfance, Anthony Sadler, l'auteur de cette vidéo et Alek Skarlatos, militaire. Tous deux ont aussi participé à la neutralisation du suspect. Ces héros ordinaires ont été décorés dès vendredi soir de la médaille de la ville d'Arras, en compagnie de Chris Norman, un ressortissant britannique de 62 ans, ayant lui aussi prêté main forte pour immobiliser le tireur.