Terrorisme : "il a eu peur"

  • A
  • A
Terrorisme : "il a eu peur"
@ MaxPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Un imam, qui a rencontré un des gardés à vue, veut éviter tout amalgame.

Alors que sept des douze suspects arrêtés le week-end dernier dans le cadre d'un coup de filet anti-terroriste ont été déférés devant la justice jeudi, cinq autres personnes placées en garde à vue ont été libérées, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles. Contacté par Europe 1, l'imam de Torcy, en Seine-et-Marne, la ville où résident plusieurs des suspects, raconte la visite d'un des hommes relâchés jeudi. "Il m'a dit : 'dieu merci, ils n'ont rien trouvé contre moi'. Comme s'il était revenu de la mort, il m'a dit : 'j'ai cru que j'allais prendre 30 ans'", commente-t-il au micro d'Europe 1.

Cet homme "a eu peur", résume l'imam :

Convaincu de son innocence, l'imam se réjouit de la libération de ce fidèle. "A le voir, juste avant la prière, ça m'a vraiment fait une joie, j'ai failli pleurer. Je cherchais à savoir où il était passé. D'habitude, il venait à la mosquée et on m'a dit qu'il avait été pris dans le coup de filet", confie-t-il.

Il veut éviter tout amalgame

Tandis que François Hollande a adopté une nouvelle fois un ton particulièrement ferme jeudi soir à l'encontre des islamistes radicaux, l'imam de Torcy appelle à plus de prudence lors des arrestations. "Il serait judicieux, quand on attrape les gens, d'être sûr et certain que ces gens-là ont quelque chose à se reprocher", recommande-t-il.

>>> A lire : "Une cellule d'une extrême violence"

L'imam espère aussi qu'aucun amalgame ne sera fait entre la religion musulmane et le coup de filet du groupe islamiste. "Les gens qui sont interpellés, je leur dit : 'si vous agissez de la sorte, c'est en votre nom, ce n'est pas au nom des musulmans. La religion ne nous a jamais chargés de faire ça'. La mosquée n'est pas une usine à terroristes", estime-t-il.