TÉMOIGNAGES - Brétigny : "des wagons littéralement écrasés"

  • A
  • A
TÉMOIGNAGES - Brétigny : "des wagons littéralement écrasés"
@ CAPTURE D'ECRAN INSTAGRAM / BIZILANDRY
Partagez sur :

Le train qui a déraillé dans l’Essonne était "découpé en plusieurs morceaux".

L’accident a été "très violent". Clément, interrogé par Europe 1, a été témoin vendredi du déraillement d’un train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne. Il a entendu "un bruit assez phénoménal", qui devait s’entendre "de très loin". "Sur le quai, le train était découpé en plusieurs morceaux", raconte-t-il.

> EN DIRECT : Les dernières infos sur l'accident de Brétigny

"Plusieurs corps éjectés du train". "Les caténaires étant arrachés, il y a eu des morts par électrocution et aussi par écrasement du train", poursuit Clément, qui a vu "cinq ou six wagons littéralement écrasés". Sur le quai, à l’endroit où le train a déraillé, "une partie du toit de protection s’est carrément effondrée". "Plusieurs corps ont été éjectés du train", ajoute-t-il, décrivant le chaos après l’accident : "il y a eu un gros mouvement de panique au niveau de la gare, beaucoup de gens sont sortis, en pleurs et deux femmes se sont évanouies". "C’était comme s’il y avait eu un attentat, tout le monde courait dans tous les sens et criait", indique-t-il.

Des photos postées sur Twitter témoignent de la violence du choc :

"On a senti un fort tremblement". Wafa, elle, travaille dans une auto-école située juste en face de la gare. "Dans un premier temps j’ai pas vu mais on a senti un fort tremblement", raconte-t-elle à Europe 1. "D’un coup on voyait le train passer et la moitié du train a déraillé, les poteaux sont tombés, il y a eu de la fumée partout", affirme-t-elle. Fouzi aussi travaille dans l'auto-école. Juste après l'accident, il est entré dans l'un des wagons. "Je suis rentré par là où c'était déchiqueté, il y avait plusieurs personnes au sol", affirme-t-il. Il a tenté de porter de secours à des passagers. "Beaucoup de personnes autour des trains ne faisaient rien, de peur", en raison des caténaires arrachés. "On a commencé à faire une petite chaîne humaine pour sortir trois, quatre personnes", explique Fouzi, qui dit aussi avoir vu "des gens morts".



Brétigny : "j'entendais des  enfants crier"par Europe1fr

"Il y avait du monde sur le quai". Quentin a lui aussi été témoin de l’accident alors qu’il rentrait à Paris. Au micro d’Europe 1, il décrit le train, "carrément couché sur le quai". "A cette heure-là, tout le monde essaie de rentrer sur Paris. Il y avait du monde sur le quai et donc il y a des personnes qui ont sans doute été fauchées par le train, mais je ne les ai pas vues", poursuit-il. Quentin a vu l’un de ses collègues qui avait "dû transporter un certain nombre de personnes blessées, parce qu’il avait du sang sur son coude".

Le témoignage de Quentin :



"Le train s'est couché sur le quai"par Europe1fr