TEMOIGNAGE E1 - Suicide à La Poste : "un assassinat"

  • A
  • A
TEMOIGNAGE E1 - Suicide à La Poste : "un assassinat"
Le suicide d'un cadre de la Poste à Rennes a provoqué la colère de ses proches.@ MaxPPP
Partagez sur :

 Le père du cadre qui a mis fin à ses jours à Rennes confie sa colère.

"Pour moi, c’est un crime. On n’a pas le droit de pousser les gens de cette façon-là". Le père de Jérémy, le cadre de La Poste de 28 ans qui a mis fin à ses jours la semaine dernière en se défenestrant sur son lieu de travail à Rennes, a des mots très durs à l’égard des employeurs de son fils. "C’est un assassinat de la part de ses supérieurs", confie-t-il à Europe 1.

05.03 suicide La Poste Jérémy

Pour étayer ses propos, le père de Jérémy évoque les "conditions dans lesquelles il a été accueilli", à Rennes. "On l’a surtout empêché de faire son travail comme il avait envie de le faire. C’est scandaleux, c’est dégueulasse. C’est ce qui l’a poussé à bout", soutient-il.

"C'est dégueulasse", fulmine le père de Jérémie :

"Aucune raison d’arriver à ça"

Jérémy était "quelqu’un de joyeux et de battant", selon son père. "Il n’avait aucune raison par ailleurs d’arriver à ça. Il venait d’avoir une petite fille au mois d’octobre. Il en était très heureux. Mais arrivé ici, on l’a brimé dans tout ce qu’il voulait faire", déplore le père du cadre. "Il avait des capacités meilleures que d’autres personnes", ajoute-t-il.

Dans une lettre rendue publique par sa compagne vendredi, Jérémy Buan avait expliqué les raisons de son geste en évoquant une vie "devenue trop insupportable". "Le travail que j’effectue chaque jour ne semble pas apprécié. Je suis remis en cause en permanence sur toutes mes actions", a-t-il expliqué dans son message.

Désormais, le père de Jérémy souhaite que "tout ce système, cette façon de penser soient revus". Selon lui, il ne sert à rien de "laisser des jeunes s’avancer, faire des études et passer des diplômes pour les laisser rentrer dans des locaux et les tuer".