Spectaculaire évasion d'un caïd de la drogue à Saint-Denis

  • A
  • A
Spectaculaire évasion d'un caïd de la drogue à Saint-Denis
(photo d'illustration)@ MaxPPP
Partagez sur :

LA BELLE - L'homme se trouvait à l'hôpital pour un examen. Il a bénéficié de la complicité d'un commando de plusieurs hommes armés.

L’ÉVASION. Ouaihid Ben Faïza, un important trafiquant de drogue, incarcéré à la maison d'arrêt de Villepinte, s'est évadé mercredi matin avec l'aide de plusieurs hommes armés alors qu'il se trouvait à l'hôpital de Saint-Denis pour un examen médical, a-t-on appris de sources concordantes.

Un baron du trafic de drogue. Ouaihid Ben Faïza, âgé d'une quarantaine d'années, est membre d'une des deux familles qui contrôlent le trafic de drogue à la Courneuve, en Seine-Saint-Denis, selon les informations d'Europe 1. Incarcéré depuis 2011 à la maison d’arrêt de Villepinte, il purgeait une peine de huit ans de prison dans le cadre d'une affaire de stupéfiants. Deux autres peines, également pour trafic de stupéfiants, sont en suspens après appel de sa part.

Cinq hommes en blouses blanches et armés. Mercredi matin, vers 11 heures, Ouaihid Ben Faïza quitte l'hôpital au terme de son examen. Alors qu'il est ramené au fourgon de l'administration pénitentiaire, cinq individus en blouses blanches et munis d'armes de poing surgissent. Ils embarquent alors Ouaihid Ben Faïza dans un véhicule utilitaire retrouvé brûlé plus tard, Cité Floréal, à Saint-Denis, à quelques centaines de mètres de la Courneuve.

Le règlement de comptes à l'origine du "kärcher" de Nicolas Sarkozy. La famille Ben Faïza avait été impliqué dans un épisode dramatique en 2005. : un règlement de comptes qui avait coûté la vie à un enfant qui jouait au bas de son immeuble. C'est à la suite de cet épisode que le ministre de l'Intérieur de l'époque, Nicolas Sarkozy, avait promis de passer la Cité des 4000 au "kärcher".