Somme : information judiciaire après la mort d'un ouvrier sur un chantier d'Amazon

  • A
  • A
Somme : information judiciaire après la mort d'un ouvrier sur un chantier d'Amazon
Selon les résultats de l'autopsie, l'ouvrier est mort des suites d'une chute d'une plaque de béton sur son corps. @ AFP
Partagez sur :

L'ouvrier est mort vendredi sur le chantier d'un centre Amazon, à Boves, dans la Somme.

Le parquet d'Amiens a annoncé avoir ouvert mardi une information judiciaire "pour homicide involontaire par violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité", après le décès d'un ouvrier, vendredi, sur le chantier d'Amazon à Boves, dans la Somme.

Investigations sur les conditions de sécurité. "L'autopsie a permis de déterminer que Anthony D. est décédé des suites d'un polytraumatisme sévère dû à la chute d'une plaque de béton sur sa personne", a indiqué le parquet d'Amiens, dans un communiqué. "En l'état, l'enquête a mis en évidence qu'un mur en béton qui était en cours de construction s'est effondré. Les investigations s'orientent en particulier sur les conditions dans lesquelles ces plaques de béton, très récemment posées, ont été fabriquées et installées", poursuit le parquet.

La Sûreté départementale d'Amiens a été saisie de l'enquête. En septembre, le géant de la distribution en ligne Amazon avait annoncé l'ouverture en septembre 2017 d'un 5e centre de distribution en France à Boves, près d'Amiens, qui devrait créer 500 emplois et qui devrait être le plus grand site de la société en France.