Six mois de prison ferme pour avoir tué trois chats, dont l'un à coups de marteau

  • A
  • A
Six mois de prison ferme pour avoir tué trois chats, dont l'un à coups de marteau
@ AFP
Partagez sur :

Un jeune homme qui avait tué trois chats, dont l'un à l'aide de coups de marteau, a été condamné à deux ans de prison, dont six mois ferme, par le tribunal correctionnel de Marseille, mercredi.

Un jeune homme de 20 ans a été condamné mercredi à Marseille à deux ans de prison, dont six mois ferme, pour avoir tué les trois chats de sa mère, dont l'un à coups de marteau. Il a également été condamné à trois ans de mise à l'épreuve et obligation de soin et à l'interdiction définitive de détenir un animal.

Deux chats égorgés, un 3e tué avec un marteau. Le jeune homme, qui comparaissait détenu, a été reconnu coupable d'avoir tué à coups de marteau, en août dernier, le chat de sa mère car celle-ci refusait de lui donner 10 euros pour acheter du cannabis. Durant sa garde à vue, après son arrestation au lendemain des faits, il avait avoué avoir égorgé deux autres chats de la famille au cours des mois précédents. Il avait notamment coupé la queue de l'un d'eux et l'avait exhibée devant les yeux de sa petite sœur âgée de 10 ans et de son frère.

Une obligation de soins. Mercredi, le jeune homme a refusé de parler devant le tribunal statuant en comparutions immédiates. Lors d'une première audience, en août, le tribunal avait demandé une expertise psychiatrique. Celle-ci avait conclu à "la dangerosité potentielle" du prévenu et prescrit une obligation de soins.

Violent envers sa mère. Condamné à trois reprises à de la prison avec sursis, notamment pour vol et violences en particulier sur sa mère, le jeune homme était sous la menace de révocation de son sursis, qui a été prononcée par le tribunal. Il a également été condamné à verser 1.000 euros à la SPA, à la fondation Brigitte Bardot, à l'association 30 millions d'amis et à l'association Stone et Stéphane Lamart.