Sète : panique au lycée

  • A
  • A
Sète : panique au lycée
Des policiers ont été déployés après des rumeurs sur un possible carnage au lycée Joliot-Curie de Sète.@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Des policiers ont été déployés après des rumeurs sur un possible carnage dans l'établissement.

L'alerte. C'est une vidéo qui a rapidement été retirée d'Internet et que personne n'a vraiment vue. Pourtant selon la rumeur qui s'est propagée à Sète, dans l'Hérault, elle annonçait qu'une tuerie aurait lieu vendredi au lycée Joliot-Curie de la ville. La police a été mobilisée.

Le bruit qui court. Selon la rumeur, née quelques jours après la tuerie de l'école de Newtown, aux Etats-Unis, cette vidéo montrait un homme armé qui envisageait de faire un carnage au lycée Joliot-Curie. "Nous n'avons pas vu la vidéo en question qui a été retirée très vite et nous n'avons parlé à personne qui l'a regardée. Tout le monde en parle mais personne ne l'a vue", a concédé la commissaire de police, Caroline Belda.

Une mauvaise blague ? "Il s'agit sûrement d'une plaisanterie (...) Certains élèves ne voulaient peut-être pas aller à l'école car c'est le dernier jour avant les vacances", tente d'expliquer la commissaire. Dans le doute, certains parents ont malgré tout décidé ce vendredi matin de ne pas envoyer leurs enfants au lycée.

Sécurité renforcée. La police aussi a pris des précautions. Une "bonne dizaine" de policiers, en civil et en uniforme, ont été placés à proximité de ce lycée. Le proviseur quant à lui a été invité à renforcer le dispositif de contrôle aux entrées de l'établissement. "On ne pouvait pas faire l'impasse", a justifié la commissaire Belda. Une enquête va être ouverte pour essayer de trouver l'auteur de cette vidéo.