Sarthe : les fillettes sont saines et sauves

  • A
  • A
Sarthe : les fillettes sont saines et sauves
Partagez sur :

Les deux sœurs étaient activement recherchées par la gendarmerie depuis samedi.

Charline et Julie étaient introuvables depuis samedi soir. Les deux sœurs, âgées de 10 et 12 ans, avaient disparu à La Flèche, dans la Sarthe. Une disparition jugée "inquiétante" par les gendarmes. Le plan alerte-enlèvement avait été déclenché dans l'après-midi, quelques heures avant que les deux fillettes soient retrouvées saines et sauves, après une disparition  de 17 heures en tout.

Elles ont été ramenées par des tiers à la gendarmerie de La Flèche. D'après des informations obtenues par Europe 1, elles auraient été retrouvées errant, seules, près de la gare routière de la ville, par une dame qui avait entendu l'alerte enlèvement à la radio. Elles seraient en bonne santé. leurs vêtements n'étaient pas déchirés.

Les fillettes victimes d'un enlèvement ?

Selon une source proche de l'enquête, les deux fillettes auraient été victimes d'un enlèvement. Le parquet du Mans n'a pas souhaité confirmer l'information. Le plan alerte-enlèvement a probablement fait peur aux ravisseurs qui étaient toujours recherchés dimanche soir, selon cette même source. Leur profil atypique intrigue les enquêteurs, notamment parce qu'ils n'ont pas cherché à se cacher. L'une des hypothèses est qu'ils auraient cherché de la compagnie pour leur enfant de 18 mois.

Après avoir été entendues à la gendarmerie dimanche, les soeurs ont été conduites pour des examens de santé à l'hôpital du Mans où elles ont passé la nuit.

Parties en promenade avec un couple

Les fillettes avaient quitté samedi, vers 21 heures, le domicile de leur mère, situé dans le quartier de Saint-Germain du Val à La Flèche, pour faire une promenade avec un jeune couple résidant depuis peu dans le quartier. "Je leur ai dit oui en leur demandant bien de ne pas rentrer trop tard", a confié leur maman à Ouest-France. A 1 h du matin, ne les voyant pas revenir, la mère des fillettes a alerté les gendarmes.

Les deux enfants étaient parties avec ce couple connu seulement par leurs prénoms, Maxime et Vanessa, avec une fillette de 18 mois prénommée Maeylis. Le couple, qui aurait abordé d'autres enfants, restait introuvable dimanche en fin de journée.