Un ancien président du FC Rouen mortellement poignardé

  • A
  • A
Un ancien président du FC Rouen mortellement poignardé
Le quartier a été bouclé et les trajets de bus détournés pour retrouver l'agresseur. (Photo d'illustration)@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

L'agresseur a été interpellé à son domicile grâce aux témoignages des passants. Il s'était enfui après avoir asséné plusieurs coups de couteau à sa victime.

Un ancien président du Football club de Rouen (FCR) devenu restaurateur, Pascal Darmon, a été mortellement poignardé mardi en plein centre-ville. L'auteur des coups de couteau a été interpellé et va subir des examens psychiatriques.

Plusieurs coups de couteau. Les faits se sont produits en fin d'après-midi vers 18 heures sur le boulevard d'Alsace-Lorraine, dans le restaurant de Pascal Darmon, "Le sens des vins", où la clientèle peut se restaurer et déguster des vins. L'agresseur de 32 ans a semble-t-il donné plusieurs coups de couteau puis a pris la fuite. "Nous avons des éléments qui laissent à penser que plusieurs coups de couteau ont été portés", a déclaré le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache.

L'agresseur interpellé et hospitalisé d'office. Les lieux de l'homicide ont été bouclés par la police et le trajet des bus détourné. L'agresseur a été arrêté non loin de là, dans un immeuble, la police ayant bénéficié de témoignages de passants. "L'auteur a été interpellé à son domicile et a été placé en garde à vue", a ajouté Pascal Prache, sans donner d'autres précisions. Il a été hospitalisé d'office après avoir été examiné par un médecin, selon les informations recueillies par Europe 1. La piste du geste d'un déséquilibré est privilégiée par les enquêteurs, qui ont retrouvé un couteau et une arme de poing à son domicile.

Mis en examen pour abus de biens sociaux. Pascal Darmon, 55 ans, avait défrayé la chronique en 2013 quand il avait été mis en examen pour abus de biens sociaux dans le cadre de sa gestion du FCR, un club évoluant en National (3ème division). La Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), qui surveille les comptes des clubs de football professionnels en France, avait sanctionné le club. Une sortie de crise a eu lieu avec la fusion du club rouennais et celui de Quevilly, dans la banlieue rouennaise. Le nouveau club, Quevilly Rouen Métropole (QRM), a fini à la première place du classement du National cette saison et va monter en Ligue 2.