Rouen : 4 mises en examen pour blanchiment et prêts frauduleux d'un montant de 20 millions

  • A
  • A
Rouen : 4 mises en examen pour blanchiment et prêts frauduleux d'un montant de 20 millions
Vingt-deux interpellations ont été menées mardi en Ile-de-France, en Normandie et dans les Hauts-de-France.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

L'enquête a identifié une centaine de personnes physiques et morales mises en cause.

Quatre personnes ont été mises en examen dans le cadre d'une enquête pour blanchiment en bande organisée et obtention frauduleuse de prêts. "L'enquête porte sur des infractions de blanchiment et d'escroquerie en bande organisée, travail dissimulé en bande organisée, non justification de ressources, faux et usage de faux, abus de biens sociaux, pour un préjudice total estimé à 20 millions d'euros", indique la gendarmerie de Rouen dans un communiqué.

Vingt-deux interpellations ont été menées mardi en Ile-de-France, en Normandie et dans les Hauts-de-France. A l'issue des gardes à vue, quatre personnes ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire.

85 prêts frauduleux. L'enquête menée sous la responsabilité de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Lille a identifié une centaine de personnes physiques et morales mises en cause. Les investigations mettent également en évidence l'acquisition de biens immobiliers financés par environ 85 prêts obtenus frauduleusement à l'aide de documents falsifiés, de complicités dans le milieu bancaire ainsi qu'auprès d'offices notariaux en Ille-et-Vilaine et en Île-de-France.

Avant cette nouvelle opération, 10 personnes ont déjà été mises en examen dans le cadre de cette enquête. L'Urssaf a estimé de son côté le préjudice social, au titre du travail dissimulé, à plus de 3,4 millions d'euros.