Quel dispositif de sécurité pour le Nouvel An ?

  • A
  • A
Quel dispositif de sécurité pour le Nouvel An ?
@ AFP
Partagez sur :

A l'occasion de la Saint-Sylvestre, plus de 45.000 policiers et gendarmes seront mobilisés à travers tout le pays.

C'est généralement la soirée de tous les excès. A l'occasion de la Saint-Sylvestre, plus de 45.000 policiers et gendarmes seront mobilisés à travers tout le pays. La sécurité est particulièrement renforcée à Paris, où des centaines de milliers de personnes sont attendues dans le quartier des Champs-Elysées. D'autant que, pour la première fois, la plus belle avenue du monde accueille un spectacle visuel, projeté selon la technique du "mapping vidéo".

>> LIRE AUSSI - Dans les coulisses du 31 décembre à la télé

Un spectacle vidéo sur les Champs. Il s'agit en effet d'une promesse de campagne d'Anne Hidalgo. Promesse tenue, donc, mais sans feu d'artifice, comme cela se fait dans la plupart des grandes capitales. Les autorités ont jugé beaucoup trop dangereux de faire exploser des artifices sur la plus belle avenue du monde, qui accueille chaque 31 décembre, plus de 300.000 personnes.
Vous aurez donc le droit à un grand spectacle vidéo projeté sur l'Arc de Triomphe à partir de 23h45. Pour l'occasion, en plus des Champs-Elysées, fermés à la circulation de 20 heures à 1 heures, les voitures ne pourront pas emprunter la place de l'Etoile.

>> LIRE AUSSI - Pétards : ce que vous avez le droit de faire au Réveillon

38 euros d'amende en cas de consommation d'alcool dans la rue. Et si vous imaginiez boire une coupe de champagne en regardant le spectacle, sachez que vous n'avez pas le droit de le faire. Cette année encore, la vente d'alcool à emporter est interdite sur les Champs-Elysées, aux pieds de la Tour Eiffel, ou même sur les quais de Seine. Il est également interdit d'apporter ses propres bouteilles en verre, et ce, quelle que soit la boisson contenue. Consommer de l'alcool dans la rue pourrait vous coûter une amende de 38 euros.

L'utilisation de pétards proscrite. Pas question non plus de vendre ou d'utiliser des pétards. Les contrôles seront en effet très stricts, car ces artifices servent parfois de munition contre les forces de l'ordre.

La sécurité renforcée. Le dispositif policier sera donc renforcé partout en France, ou 45.000 hommes seront déployés, dont 9.000 à Paris et en région parisienne. La gratuité sera assurée sur l'ensemble du réseau d'Ile-de-France (RATP et SNCF) à partir de mercredi à 17 heures jusqu'à jeudi à 12 heures.