Quatre hommes âgés de 16 à 21 ans, soupçonnés d'avoir commis huit vols avec violence depuis le 22 janvier, ont été interpellés samedi à Meaux (Seine-et-Marne) et placés en détention provisoire avant leur passage en comparution immédiate lundi, a-t-on appris de source policière.

"Ils repéraient de jeunes garçons mineurs sur la voie publique, qu'ils bloquaient sous le menace et à qui ils pouvaient donner des coups de poing et des coups de pied", a expliqué cette source.
"Si la victime résistait, elle était gazée avec du gaz lacrymogène", a-t-elle ajouté.

Ces quatre jeunes hommes, qui sont "a priori tous connus des services de police", selon la source policière, s'emparaient en priorité des téléphones portables de leur victime. Originaires de Meaux, Noisiel, La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne) et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ils auraient commis huit vols de ce type dans des villes du nord du département depuis le 22 janvier.