Quatre aspirants jihadistes condamnés

  • A
  • A
Quatre aspirants jihadistes condamnés
@ Reuters
Partagez sur :

JUSTICE – Les quatre personnes qui avaient tenté de rejoindre le jihad ont été condamnés à des peines allant de quatre à sept ans de prison ferme.

Prison ferme. Quatre aspirants jihadistes ont été condamnés ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris. Ils étaient poursuivis pour avoir tenté, en vain, de rejoindre des groupes de jihadistes au cours de leurs voyages à l’étranger. Ces quatre personnes fréquentaient les mosquées du 11e et du 18e arrondissement de Paris. Parmi eux, Ibrahim Ouattara et Nicolas Riolet ont écopé de sept ans de prison, tandis que Ymad Bilel Benouahab a été condamné à cinq ans et Hans Cameus quatre ans.

Ils ont aidé deux autres jeunes jihadistes. Outre leurs tentatives de rejoindre le jihad, les quatre hommes étaient également inculpés pour avoir facilité le départ de deux jeunes français, Matthieu Duchaussoir et Weirdal Sitta, tout deux morts dans un raid de l’armée américaine. 

Trois mandats d’arrêt. Seul Ibrahim Ouattara était présent lors de l’audience. Le tribunal a donc délivré trois mandats d’arrêts à l’encontre de ses trois comparses. En revanche, trois autres inculpés étaient présents au procès. Trois personnes considérées comme des membres d’un groupe de soutien, accusés d’avoir apporté une aide financière et pratique aux quatre aspirants jihadistes. Hormis l’un d’entre eux qui a obtenu relaxe, ils ont été condamnés à des peines oscillant de deux ans avec sursis à un an ferme.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Ils sont nombreux à partir pour la Syrie

PARENTS - Des mesures pour sensibiliser les parents aux risques du jihad

AU RETOUR - Comment la France traite ses jihadistes revenus de Syrie