PSG : des hooligans arrêtés en Belgique

  • A
  • A
PSG : des hooligans arrêtés en Belgique
Des hooligans du PSG projetaient de participer à des violences en marge du match Belgique-Serbie vendredi soir.@ MAXPPP
Partagez sur :

 INFO E1 - Ils projetaient de participer à des violences en marge du match Belgique-Serbie vendredi soir.

L'info. 21 supporters ultras du PSG, dont certains interdits de stade, ont été interpellés vendredi soir près du stade du Roi Baudoin à Bruxelles, en Belgique. Selon les informations recueillies par Europe 1, ces hooligans parisiens projetaient de participer à des violences en marge du match Belgique-Serbie, comptant pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde de football.

Repérés avant même d'être arrivés. Dès leur départ d’Ile-de-France en voiture, ces suspects avaient été repérés par les enquêteurs de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) et par les services de renseignement de la Préfecture de police, qui ont prévenu les autorités belges. La rencontre entre la Belgique et la Serbie ayant été classée comme "match à haut risque" par la FIFA, les policiers belges ont donc interpellé près du stade cette vingtaine de hooligans français démunis de billets pour la rencontre.

"Se sachant très surveillés en France, où ils sont parfois soumis à des interdictions de stade, ces supporteurs privilégient des matches a l'étranger", explique une source policière selon laquelle ils comptaient aller "grossir les rangs des supporteurs serbes".

Proches de l'extrême-droite.  Parmi eux, figurent des membres d’un ancien groupe de supporters ultras de la tribune Boulogne appelé "Milice Paris", qui avait été dissous par décret en avril 2010. Sept de ces hommes ont par le passé été interdits de stade et deux le sont toujours. Tous les suspects, âgés de 20 à 35 ans, seraient proches de la mouvance d’extrême-droite et identitaire. Certains d'entre eux participent régulièrement à des manifestations organisées à Paris par la mouvance identitaire et fréquentent le bar associatif de Serge Ayoub, leader du mouvement skin français des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR) et de Troisième Voie.

Des interdictions de stade possibles. Le ministère de l’Intérieur étudie désormais la possibilité de prononcer ou de renouveler des interdictions de stade administratives concernant ces hooligans. Certains d'entre eux risquent en outre des poursuites pour reconstitution d’un groupement dissous, comme le prévoit le code du sport.

Victoire de la Belgique sans incident. La rencontre Belgique-Serbie, remportée 2 buts à 1 par la sélection belge, s’est finalement déroulée sans incident notable.