Procès Bettencourt : Françoise Meyers va faire entendre sa voix

  • A
  • A
Procès Bettencourt : Françoise Meyers va faire entendre sa voix
@ AFP
Partagez sur :

Attendue vendredi à la barre, la fille unique de Liliane Bettencourt, qui a lancé les poursuites contre François-Marie Banier en 2007, devra revenir sur l’état de relations avec sa mère.

C’est elle qui a lancé ce feuilleton politico-judiciaire hors-normes. En 2007, la fille unique de Liliane Bettencourt, en conflit avec sa mère, dépose plainte à l'encontre de François-Marie Banier. Elle accuse le photographe d'avoir profité de la fragilité de la milliardaire pour lui soutirer de l'argent. Vendredi, le tribunal de Bordeaux va débuter la journée par le témoignage à la barre de Françoise Bettencourt-Meyers. Une journée attendue. Depuis le début du procès lundi, la fille unique de la milliardaire s’est en effet montrée particulièrement discrète.

>> LIRE AUSSI - Procès Bettencourt : Docteur François-Marie ou Mister Banier ?

Suivez le procès minute par minute en compagnie de notre journaliste Noémie Schulz depuis Bordeaux > pour suivre le direct, rendez-vous sur son fil Twitter (cliquez-ici)

Mutique depuis le début du procès. Vendredi matin, les juges vont donc entendre, pour la première fois, le son de sa voix. Car, depuis le début de la semaine, Françoise Bettencourt-Meyers fuit les micros et les caméras. Elle se déplace entourée de gardes du corps et d’une armée de communicants. Très austère, habillée tout en noir, et cachée derrière de grandes lunettes aux verres fumées, elle baisse les yeux pour ne pas croiser de regards quand elle rentre et quand elle sort de la salle d’audience.

Banier, son ennemi. Pendant les auditions, immobile entre ses deux fils, elle ne réagit jamais. Ni aux déclarations de Patrice de Maistre sur ses relations distantes avec sa mère, ni aux éclats de François-Marie Banier. Un homme qu’elle déteste reconnaît Me Ducos-Ader.

>> LIRE AUSSI - Qui sont les dix prévenus dans l'affaire Bettencourt ?

"C’est quelqu’un qui fait véritablement partie des gens à qui Madame Meyers en veut beaucoup. Mais pas tellement pour l’argent. On a vu que cet homme était parvenu à diviser la famille, à écarter la famille, à priver cette femme de rencontres avec sa mère, qu’elle avait tout à fait normalement. Parce que, il y a le roman : la fille et la mère séparées. Mais c’est une pure invention. On aura l’occasion de s’expliquer là-dessus", prévient l’avocat au micro d’Europe 1.

Où en sont les relations avec sa mère ? Les avocats de Françoise Meyers insistent : ce n’est pas une question d’argent. D’ailleurs, elle ne demande qu’un euro de dommages et intérêts. Vendredi matin, elle parlera forcément de ses relations avec sa mère. Son entourage nous assure qu’elles ont toujours été très bonnes. Mais ce n’est pas du tout ce qu’a affirmé la veille à l’audience, François-Marie Banier, l’ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt.

>> LIRE AUSSI - En retrait depuis 2012, que devient Liliane Bettencourt ?