Prison ferme pour avoir transporté des brioches… fourrées à la cocaïne

  • A
  • A
Prison ferme pour avoir transporté des brioches… fourrées à la cocaïne
Image d'illustration.@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

L'homme s'était fait attraper à bord d'un TGV en août 2015 avec des brioches anormalement lourdes, ce qui avait éveillé l'attention des douaniers.

Il s'était fait attraper à bord d'un TGV en 2015 avec des brioches que les douaniers avaient trouvé anormalement lourdes. Et pour cause, elles étaient fourrées avec des ovules de cocaïne. L'homme, un Nigérian de 48 ans, a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Mulhouse à trois ans de prison dont un avec sursis, a rapporté le journal L'Alsace.

989 grammes de cocaïne. Le 19 août dernier, Charles Brown, résidant à Dakar, se fait contrôler à bord d'un TGV Paris-Zurich. Dans ses bagages, les douaniers découvrent des brioches contenant 28 ovules de cocaïne. De plus, après un scanner passé à l'hôpital, il s'est révélé que l'homme avait aussi ingéré 23 autres ovules de drogue. En tout, il transportait 989 grammes de cocaïne.

Difficultés financières. Après avoir affirmé qu'il avait convoyé ces substances illicites depuis le Sénégal, il a reconnu qu'il avait séjourné peu de temps avant en Guyane. Et selon ce qu'il a avancé devant le juge mercredi, ce sont des difficultés financières qui l'ont poussé à devenir convoyeur de cocaïne. En besoin d'argent, il aurait accepté de transporter de la drogue jusqu'à Genève. Mais s'il savait qu'il avait ingéré de la cocaïne, il ignorait que les brioches en contenait. Espérant atténuer son sort, il a aussi ajouté que c'était la toute première fois qu'il s'adonnait à ce genre de trafic.

De trop nombreux voyages. Ces arguments n'ont en rien convaincu les juges. Le passeport de Charles Brown indique en effet de très nombreux voyages dans plusieurs pays européens, ce qui a fait penser à la douane qu'elle était en présence d'un trafiquant opérant régulièrement entre la Suisse et les Caraïbes. Les juges ont décidé de le condamner à trois ans de prison. Charles Brown devra aussi payer une amende de 59.340 euros, correspondant à deux fois la valeur de la marchandise qu'il avait transporté.