Policière tuée : 7 mises en examen

  • A
  • A
Policière tuée : 7 mises en examen
@ MAX PPP
Partagez sur :

Sept hommes ont été incarcérés, dont un pour meurtre avec préméditation.

A l’issue de leur garde à vue, sept suspects ont été mis en examen et écroués vendredi soir dans l’enquête sur la mort d’Aurélie Fouquet, policière municipale, tuée le 20 mai 2010 par un commando de braqueurs à Villiers-sur-Marne. L'un d'eux est un membre présumé du commando. Selon les informations recueillies par Europe 1, son ADN aurait été identifié sur des armes et il aurait été formellement reconnu par l'un policiers ayant voulu contrôler les malfaiteurs à Créteil le jour du drame. Cet homme est pour poursuivi pour "assassinat sur dépositaire de l'autorité publique et tentatives d'assassinats en bande organisée".

Redoine Faïd toujours en fuite

Les six autres supects sont poursuivis pour "association de malfaiteurs", "recel de malfaiteur", "vol en bande organisée" ou encore "détention et transport d'armes de 1ère catégorie". Mardi matin, 27 personnes avaient été interpellées lors d’un vaste coup de filet mené par la police judiciaire en région parisienne et dans l’Oise.

Au total, huit personnes sont donc mises en cause dans cette affaire. Malek Khider, lui, avait été arrêté quelques heures après la fusillade. Il est mis en examen et écroué pour "assassinat sur dépositaire de l'autorité publique". Un autre membre du commando, Olivier Tracoulat, blessé le jour du drame reste introuvable. Tout comme l’ancien braqueur Redoine Faïd, recherché dans le cadre de cette affaire.