Policière abattue en 2010 : un suspect interpellé

  • A
  • A
Policière abattue en 2010 : un suspect interpellé
Redoine Faïd avait notamment contribué au documentaire du journaliste Jérôme Pierrat diffusé le 3 janvier dernier sur Canal+, décrivant de l'intérieur les nouveaux "caïds" des cités HLM.@ MAX PPP
Partagez sur :

Redoine Faïd, suspect après la mort d'Aurélie Fouquet, avait échappé en janvier à la police.

C'est un nouveau coup de filet important dans l'enquête sur la mort d'Aurélie Fouquet, cette policière municipale tuée le 20 mai 2010 à Villiers-sur-Marne lors d'une fusillade entre braqueurs et policiers.

Considéré comme le maître d'oeuvre de la tentative de braquage, Redoine Faïd, qui avait échappé à la police en janvier dernier, a été interpellé mardi, dans la rue, à Villeneuve-d’Ascq, dans la banlieue de Lille , selon des informations recueillies par Europe 1. Il n'était alors pas armé. D’autres personnes auraient été arrêtées en même temps que lui.

Sur le point de braquer un transport de fonds

Les policiers de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) l'ont interpellé alors qu'il était vraisemblablement sur le point de participer à un projet de braquage de transport de fonds dans la région lilloise, a confié une source proche du dossier.

Il venait de publier un livre

Dans le cadre de l'enquête sur la mort d'Aurélie Fouquet, vingt-sept personnes avaient déjà été interpellées en janvier 2011 lors d'une vaste opération policière et placées en garde à vue. Certaines avaient été mises en examen. Mais Redoine Faïd avait échappé de peu aux enquêteurs qui s'en étaient émus, laissant entendre qu'il avait été prévenu du coup de filet. Malek Kider, un membre présumé du commando, avait été mis en examen pour assassinat quelques jours après les faits.

Redoine Faïd venait de publier un livre, où il racontait son itinéraire de délinquant des cités, se disant spécialiste, repenti, des attaques de fourgons blindés. Il était sorti de prison en 2009, après avoir purgé une peine de dix ans pour des braquages de banques.