Policier blessé : "nécessité" de réfléchir à une évolution de la législation (Hollande)

  • A
  • A
Policier blessé : "nécessité" de réfléchir à une évolution de la législation (Hollande)
@ Sébastien Calvet / La Générale de Production
Partagez sur :

C'est ce qu'a affirmé François Hollande mercredi en conseil des ministres, selon le porte-parle du gouvernement Stéphane Le Foll.

François Hollande a affirmé mercredi en conseil des ministres "la nécessité" de réfléchir à une évolution de la législation, "en particulier sur les libérations conditionnelles", après la fusillade en Seine-Saint-Denis où un policier a été grièvement blessé par un braqueur en cavale, a rapporté le porte-parle du gouvernement Stéphane Le Foll.

Le président de la République a "souligné la nécessité qu'il y aurait à réfléchir sur les conséquences que l'on pouvait tirer de ce qui s'est passé, en particulier sur les libérations conditionnelles", a dit Stéphane Le Foll. Il s'agit de "voir comment on peut faire évoluer la législation", a-t-il ajouté, citant François Hollande.