Plaisancier français disparu au Portugal : des débris du voilier retrouvés en Islande

  • A
  • A
Plaisancier français disparu au Portugal : des débris du voilier retrouvés en Islande
Jo Le Goff, navigateur expérimenté, se trouvait seul à bord de son voilier de 11,5 mètres. (Image d'illustration)@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Le plaisancier brestois de 63 ans n'a plus donné signe de vie depuis le 7 juillet, date de son départ du Portugal en voilier.

Des débris de Red Heol, le voilier de Jo Le Goff, le plaisancier français porté disparu cet été au large du Portugal, ont été retrouvés sur les côtes islandaises, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Seul à bord. La balise de détresse a été localisée mardi sur les côtes islandaises, a précisé le parquet de Brest. Cette balise dite 406 se déclenche par contact, ce qui signifie qu'elle a pu s'activer alors que le voilier se fracassait sur des rochers. Jo Le Goff, un retraité brestois de 63 ans, navigateur expérimenté, se trouvait seul à bord de son voilier de 11,5 mètres. Il n'a plus donné signe de vie depuis son départ le 7 juillet de Leixeos, au Portugal, à destination des Açores.

Signalé par un navire de commerce. Alertées par le frère du plaisancier, les autorités portugaises avaient lancé des recherches le 18 juillet avant de les suspendre un mois plus tard. Le 28 août, le Red Heol avait été signalé par un navire de commerce à 790 milles à l'est de Terre-Neuve (1.270 km environ), a rappelé la préfecture maritime. Sur une photo prise par un membre de l'équipage, a complété le parquet, on pouvait voir le Red Heol avec une coque intacte, mais sans personne sur le pont et les voiles déchirées, suggérant un voilier à l'abandon depuis plusieurs jours. Les conditions de mer étant trop mauvaises, l'équipage du navire de commerce n'avait pu approcher le voilier qui avait de nouveau disparu. Le parquet de Brest échange actuellement des renseignements judiciaires avec les autorités islandaises.