Philippe Berre, un "escroc étrange"

  • A
  • A
Philippe Berre, un "escroc étrange"
@ A L'ORIGINE
Partagez sur :

Xavier Giannoli, le réalisateur d'A l’origine, avait rencontré l’escroc peu avant son arrestation.

Quand Xavier Giannoli a appris mardi que Philippe Berre avait été arrêté, il a été "étonné et en même temps pas tant que ça". Le réalisateur s’était inspiré de l’histoire de l’escroc pour son film A l’origine. "C’est la première fois dans ma vie que ma place de metteur en scène se retrouve à ce point-là prise dans un tourbillon entre la réalité et la fiction", témoigne-t-il aujourd’hui sur Europe 1.

Philippe Berre a été interpellé dimanche dernier en Charente-Maritime, où il tentait de se faire passer pour un agent venu aider les sinistrés de la tempête Xynthia.

Un "affabulateur complexe"

Or l’escroc avait repris contact avec Xavier Giannoli, il y a quelques jours seulement, juste avant la cérémonie des César qui a eu lieu le 27 février dernier. "Je ne l’avais pas vu depuis une dizaine d’années, je pensais qu’il avait disparu, que je ne le reverrai jamais", raconte le réalisateur.

Pour Xavier Giannoli, Philippe Berre reste une "figure d’escroc, d’affabulateur, étrange, complexe". Le réalisateur décrit "un homme gentil, pas violent, pas manipulateur dans le sens pervers du terme". "Tout cela est dingue", conclut-il.

A l'origine était sorti en 2009 :