Perpignan : un homme soupçonné d'avoir placé le bébé de sa compagne dans une machine à laver

  • A
  • A
Perpignan : un homme soupçonné d'avoir placé le bébé de sa compagne dans une machine à laver
Des examens complémentaires doivent déterminer si l'enfant a subi d'autres violences par le passé, selon la même source.@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant aurait été placé dans le tambour d'une machine à laver qui a été mise en marche.

Un homme de 22 ans, soupçonné de violences sur le bébé de 15 mois de sa compagne, a été mis en examen et écroué mercredi à Perpignan. Le couple avait été interpellé lundi suite à un signalement du service d'urgence pédiatrique de l'hôpital, où la jeune mère de 19 ans avait amené sa fille le 11 mars pour des blessures, affirmant qu'elle était tombée, a déclaré le procureur de la République de Perpignan, Jean-Jacques Fagni.

Des blessures incompatibles avec une chute. L'examen d'un médecin a conclu que les blessures, incompatibles avec une chute, étaient équivalentes à deux jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). Selon les premiers éléments de l'enquête, le 11 mars, le suspect aurait "placé l'enfant dans le tambour d'une machine à laver d'une laverie, sans refermer la porte, et actionné le tambour" pour lui faire faire plusieurs tours, a précisé Jean-Jacques Fagni.

Le suspect également soupçonné de violences sur sa compagne. Après 48h de garde à vue, le suspect a été déféré et mis en examen pour "violences sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, avec une ITT inférieure ou égale à 8 jours", ainsi que pour "violences par conjoint" pour des soupçons de coups sur sa compagne. Il a été placé sous mandat de dépôt.

La mère, remise en liberté. La mère a elle aussi été mise en examen pour "défaut d'opposition aux violences" et remise en liberté sous contrôle judiciaire. Des examens complémentaires doivent déterminer si l'enfant a subi d'autres violences par le passé, selon la même source.