Pédopornographie : un maire du Nord mis en examen

  • A
  • A
Pédopornographie : un maire du Nord mis en examen
@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

C'est un dépanneur informatique qui a découvert les photos sur l'ordinateur de Michel Loosvelt.

L'info. Il voulait se présenter pour un nouveau mandat aux prochaines élections municipales. Mais Michel Loosvelt a dû mettre ses ambitions entre parenthèses. Le maire UMP de Lompret, dans le Nord, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire jeudi pour détention d'images pédopornographiques.

Découvert après une panne. C'est un  dépanneur informatique qui a découvert  les fichiers pédopornographiques, des photos et des vidéos sur l'ordinateur de l'édile. Michel Loosvelt a été arrêté mardi matin à 6 heures à son domicile. Après deux jours de garde à vue, il a été mis en examen pour "détention d'images d'un mineur présentant un caractère pornographique, consultation habituelle d'un service de communication public en ligne mettant à disposition l'image ou la représentation pornographique de mineurs et transmission en vue de sa diffusion d'images à caractère pornographique de mineurs".

Laissé libre. Le parquet avait requis "le mandat de dépôt, compte tenu de la gravité des faits", avait expliqué le procureur. "Les faits de pédopornographie qui touchent des victimes mineures, par définition particulièrement vulnérables, sont inacceptables et ne doivent jamais être banalisés", avait-il ajouté. Finalement, Michel Loosvelt a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec plusieurs conditions, dont l'interdiction de se rendre sur la commune de Lompret et l'interdiction d'entrer en contact avec des mineurs.

Pas de troisième mandat. Alors que Michel Loosvelt, élu depuis 2001, avait assuré au mois d'octobre vouloir se présenter pour un nouveau mandat, son avocate a précisé à La Voix du Nord qu'il "n'a pas envie de se représenter" pour un troisième mandat, préférant "se consacrer à la préparation de sa défense".