Une conductrice de 72 ans a défoncé vendredi la vitrine d'une brasserie parisienne rue Drouot (IXe), en perdant le contrôle de son véhicule lors d'une marche arrière, sans faire de blessé. Vers 13h30, la conductrice d'une petite voiture citadine de marque Dacia a défoncé trois baies vitrées de "La cave Drouot", située à l'angle de la rue Drouot et de la rue de Rossini, et plié deux plots anti-stationnement, alors qu'elle effectuait une marche arrière avec son véhicule automatique.

"J'ai reculé sur 5 mètres. J'ai un peu accéléré. La voiture a sauté comme ça (sur le trottoir, nldr). Je ne comprends pas. C'est allé très vite", a raconté à l'AFP Françoise, la conductrice, qui reprenait ses esprits dans l'arrière-salle de la brasserie. "J'ai eu une peur bleue. Physiquement, je n'ai rien. Je suis embêtée pour le propriétaire de la brasserie", a-t-elle ajouté, alors qu'elle attendait le dépanneur.

Deux hommes, qui déjeunaient le long des baies vitrées de la brasserie, ont "fait un vol plané", lorsque le véhicule a défoncé les vitres, et ont été légèrement égratignés par des éclats de verre et emmenés par les pompiers, ont expliqué deux serveurs. "La dame n'était pas alcoolisée", a assuré l'un d'eux.