Paris : il pinçait les seins des femmes dans les transports franciliens

  • A
  • A
Paris : il pinçait les seins des femmes dans les transports franciliens
Le suspect agissait toujours selon le même mode opératoire : il croisait ses victimes et leur pinçait violemment les seins avant de prendre la fuite.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Soupçonné d'avoir agressé une vingtaine de femmes, l'individu a été appréhendé grâce aux caméras de sécurité. 

Un homme de 47 ans, soupçonné d'avoir agressé sexuellement une vingtaine de femmes dans les transports en commun en Ile-de-France, a été déféré jeudi soir à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.

"Frustration sexuelle." Il agissait toujours selon le même mode opératoire : il croisait ses victimes et leur pinçait violemment les seins avant de prendre la fuite en courant. "Il a expliqué avoir agressé ces femmes à cause de sa frustration sexuelle", a ajouté cette source. L'homme déjà connu pour des faits similaires, a été arrêté mercredi à la gare de Montgeron-Crosne (Essonne) sur la ligne du RER D, par les policiers de la Sûreté régionale des transports de la préfecture de police de Paris, dans le cadre d'un dispositif de surveillance.

Une vingtaine d'agression. En garde à vue, l'homme a avoué "être l'auteur de plus d'une vingtaine d'agressions sexuelles de femmes sur la ligne du RER D ainsi que sur les réseaux de l'ouest parisien", a expliqué une source policière. C'est grâce au rapprochement entre huit plaintes déposées entre juin 2015 et janvier présentant le même mode opératoire, que les policiers spécialisés dans la lutte contre les infractions à caractère sexuel, ont pu identifier l'auteur des agressions. L'exploitation des caméras de surveillance a ensuite permis d'identifier le trajet habituel du suspect qui fréquentait la gare de Montgeron-Crosne.