Papy René remis en liberté

  • A
  • A
Papy René remis en liberté
@ MAXPPP
Partagez sur :

Il est suspecté d'avoir blessé par balles, le 5 août, deux femmes entrées par effraction chez lui.

Incarcéré depuis août au centre pénitentiaire de Béziers, René Galinier est de nouveau libre. Le juge des libertés de Béziers a accepté, mercredi, de le placer sous contrôle judiciaire, a annoncé le site du Midi Libre .

A 73 ans, René Galinier est suspecté d'avoir blessé par balles, le 5 août dernier, deux jeunes femmes Roms qui s'étaient introduites par effraction dans sa maison de Nissan-lez-Enserune, dans l'Hérault.

Surnommé "Papy René" par les habitants de sa commune, il avait déposé en début de semaine une nouvelle demande de libération, qui a donc été acceptée. Il devrait maintenant être soumis à un contrôle judiciaire strict, qui lui interdira notamment de résider dans son village.

"Je suis devenu raciste"

En août dernier, reconnaissant "être devenu raciste", René Galinier avait admis, devant la police, avoir tiré sur les deux femmes : "j'étais en danger, j'avais peur... j'étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste... on est obligé de s'armer... si la justice faisait son boulot", avait-il notamment déclaré.

Toutefois, son placement en détention avait été très contesté par une partie de la population de Nissan-lez-Ensérune, où un comité de soutien avait été créé afin d'obtenir sa libération.

L'incarcération de "Papy René" avait également été largement commentée par les responsables politiques. La semaine dernière encore, le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, s'était déclaré "choqué" par son maintien en détention.