On lui pique sa place de parking, il sort son fusil de chasse

  • A
  • A
On lui pique sa place de parking, il sort son fusil de chasse
Image d'illustration, fusil de chasse. @ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

A Royan, le propriétaire du fusil a tiré un coup en l'air, furieux qu'on lui ait pris sa place de stationnement. 

Tout est parti d'une banale histoire de place de parking, un samedi soir à Royan. De retour de soirée, un ancien militaire de 46 ans s’aperçoit que sa place de stationnement est prise par le véhicule de la petite amie de son neveu. Il pique alors une vive colère, sort son fusil de chasse et tire un coup de feu en l'air, juste au dessus de la tête de la jeune femme, rapporte France Bleu

Il ne fallait pas lui piquer sa place. Déjà condamné par le passé pour des faits de violence, l'ex-militaire était jugé lundi pour ce coup de fusil tiré en l'air. Il écope de dix mois de prison dont six ferme, pour une brouille familiale qui a dégénéré. "Je t'interdis de te garer ici, c'est ma place", avait-il prévenu l'amie de son neveu. Mais la conductrice, à la recherche d'une place de stationnement samedi soir, ne respecte pas la consigne et se gare sur l'emplacement défendu. Quelques heures plus tard, l'homme de 46 ans rentre à son domicile et perd alors son sang-froid. 

Une dispute éclate dans la nuit. Il invective son neveu, une dispute éclate vers 01h30 de la nuit. C'est à ce moment qu'il brandit son fusil de chasse pour les menacer. Il se rapproche de la conductrice qui lui a emprunté sa place, tire en l'air juste au dessus d'elle, puis s'enfuit en discothèque. L'homme sera très vite interpellé par la police, avec un taser et une bombe lacrymogène dans la poche. Une perquisition à son domicile permettra de retrouver le fusil un peu plus tard. Choquée et auditivement affectée par le tir, la jeune femme s'est pour sa part vu prescrire une interruption temporaire de travail (ITT) de dix jours.