"On l’a vue avec un gars bizarre"

  • A
  • A
"On l’a vue avec un gars bizarre"
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - La patronne du restaurant où travaillait Laetitia confirme qu’elle connaissait son agresseur.

"En partant, elle m’a dit à demain". D’une voix émue, Marie Deslande, la patronne du restaurant où travaillait Laetitia, a raconté à Europe 1 la dernière soirée où elle a vu son employée, qu’elle considérait un peu comme sa fille.

"On l’a vue avec un gars bizarre dans la rue qu’on n’avait jamais vu dans le secteur. Quand elle nous a vu arriver, elle l’a repoussé comme si elle était coupable", confie la patronne de la jeune femme. Selon les premiers éléments de l’enquête, Laetitia connaissait son agresseur. Elle s'était liée à lui et aurait refusé ses avances, mardi soir, le jour de sa disparition.

"Elle l'a repoussée" :

Pendant son service, la jeune femme n'a rien dit de particulier à sa patronne. "Je pensais qu’elle allait me parler de quelque chose, rien du tout", témoigne Marie Deslande. La jeune fille a disparu alors qu'elle rentrait chez elle à scooter, après son service dans un hôtel-restaurant situé à quelques kilomètres de son domicile, à Pornic, en Loire-Atlantique.

Un suspect était toujours en garde à vue, jeudi en fin de journée. Agé d'une trentaine d'années, il est soupçonné d'avoir enlevé et violé la jeune fille.Déjà condamné à une quinzaine de reprises pour viols et violence, il était sorti de détention en février dernier.