Oise : élus et habitants dénoncent le trafic de drogue

  • A
  • A
Oise : élus et habitants dénoncent le trafic de drogue
@ Compte twitter d' @ericwoerth
Partagez sur :

Elus et habitants se sont regroupés en début d'après-midi devant un bar où des trafiquants de drogue ont pour habitude d'officier. 

Une cinquantaine de personnes, dont le député Eric Woerth (LR), s'est rassemblée à Pont-Sainte-Maxence (Oise) samedi après-midi, à l'initiative d'Arnaud Dumontier (LR), maire de la ville, pour dénoncer le trafic de drogue, a constaté un correspondant de l'AFP.

En tant que maire, j'ai fait tout ce que je pouvais pour lutter contre ces dealers". A quelques dizaines de mètres de la mairie, dans le centre de cette commune de quelque 12.600 habitants, élus et habitants se sont regroupés en début d'après-midi devant un bar où des trafiquants de drogue ont pour habitude d'officier. "On va tenir ce périmètre pendant une heure parce que d'habitude, c'est la racaille qui le tient. En tant que maire, j'ai fait tout ce que je pouvais pour lutter contre ces dealers, mais j'ai atteint le maximum", a affirmé Arnaud Dumontier, qui a organisé ce rassemblement pour "reprendre le terrain perdu".

"C'est maintenant à la justice de jouer son rôle et de mettre fin à ce manège insupportable. La racaille, c'est en prison que ça se met. Je demande juste une stricte application du code pénal", a ajouté l'élu lors de ce rassemblement, où était également présent le président LR du conseil départemental de l'Oise Edouard Courtial. "Pont-Sainte-Maxence dit non à la drogue", pouvait-on lire sur une banderole.



Le député-maire de Chantilly Eric Woerth a évoqué de son côté "le cancer de la drogue qui mine notre société" et a salué "l'initiative très forte" d'Arnaud Dumontier. "Chaque maire rencontre des difficultés de cet ordre", a-t-il estimé.